Balise Canonical

Cette balise SEO peut se révéler très utile pour se prévenir du duplicate content aussi appelé contenu dupliqué. Comme toutes les balises utiles pour le référencement, la balise canonical facilite le travail des moteurs de recherche en fournissant des indications supplémentaires à leurs robots.

Mode d’emploi et toutes les informations utiles sur la balise canonical ou balise canonique ci-dessous !

A quoi sert la balise Canonical : Définition de la balise canonical

Lorsque deux pages ont des contenus identiques ou très similaires, la balise canonical sert à indiquer aux moteurs de recherche quelle page doit être indexée dans les résultats de recherche. 

La balise Canonical est insérée dans le code source de la page, dans la section head du code, elle est donc invisible pour l’utilisateur, elle se présente comme suit : <link rel= »canonical » href= »https://prems-seo.com/guide-seo/« >

La balise canonique est par exemple très utile dans le cadre d’un partenariat : si un site B reprend le contenu d’ une page d’un site A, alors l’insertion d’une balise canonique sur la page en question du site B permet d’indiquer aux moteurs que la page originale est celle du site A et qu’il ne s’agit pas de contenus dupliqués.

La balise canonical peut aussi bien être utilisée en interne sur un même site ou entre deux sites différents. 

 

Comment insérer une balise rel canonical sur WordPress ? 

La plupart des CMS permettent de gérer plus ou moins facilement la balise canonical. 

Sagissant de WordPress, la plupart des thèmes sont livrés avec une balise canonical qui se fait référence. C’est à dire que sur chaque page, la balise canonical pointe sur elle-même. C’est utile pour prévenir le contenu dupliqué, 

Pour modifier la balise canonical sur wordpress, il existe plusieurs possibilités, les plugin SEO tels que Rank Math et Yoast SEO permettent de les gérer très facilement. Cela à l’avantage d »éviter de télécharger un nouveau plugin et d’alourdir le site !

 

 

Comment vérifier que la balise canonical est en place et active ? 

Le moyen le plus simple de vérifier la bonne mise en place d’une balise canonical est de regarder dans le code source. 

Par exemple sous Chrome une fois que l’on est sur la page en question, il faut faire un clic droit puis Afficher le code source. 
Une fois que le code source est affiché, il faut faire une recherche dans le document en tapant rel= »canonical« , une fois la balise identifiée dans le code, il n’y a plus qu’à vérifier l’url renseignée. 

Attention la balise canonical doit être unique si il y en a plusieurs, les moteurs ne la prendront tout simplement pas en compte.

 

Quelle différence entre une redirection 301 et la balise canonical ? 

Les redirections 301 sont utilisées lorsque le contenu d’une page est devenu obsolète, par exemple pour un site E-commerce, une fiche produit d’un article dont le site aurait arrêté la commercialisation. La balise 301 sert alors à rediriger automatiquement l’utilisateur qui se rendrait sur cette page vers une autre page du site qui pourrait répondre à son besoin, dans cet exemple, il pourrait s’agir d’un produit similaire. Il faut utiliser cette méthode seulement si l’on souhaite « abandonner » l’une des deux pages. 
 

La balise Canonical n’a donc pas la même utilité. Elle est utilisée lorsque deux pages ont des contenus similaires et qu’elles ont toutes deux vocations à exister pour indiquer aux moteurs quelle page est la page « officielle », celle qu’il faut référencer.

 
En conclusion, la balise canonical joue un vrai rôle dans la prévention du contenu dupliqué, elle est assez facile à mettre en place, il serait dommage de s’en priver d’autant qu’elle est très bien prise en compte par Google.